Interview de Solange H., interprète de conférence et directrice du CETIM Toulouse 1

Zoom sur… Adrià ! Un interprète de conférence

Bonjour à toutes et à tous,

Dans le cadre de la présentation de l’équipe Alltradis, nous avons l’immense plaisir ce mois-ci de vous présenter un de nos interprètes de conférence en la personne d’Adrià ! Comme nous avions pu le faire le mois dernier en vous présentant Janelle, une de nos traductrices, voici donc la petite interview que j’ai pu mener…

Alltradis : Bonjour Adrià et merci d’avoir accepté de répondre à mes questions, malgré ton emploi du temps très chargé. Pourrais-tu rapidement te présenter aux lecteurs du blog d’Alltradis ?

  • Adrià : Bonjour Benoît, c’est un réel plaisir d’écrire pour le blog Alltradis. Et bien, je m’appelle Adrià et je suis interprète de conférence depuis 2002. Mes langues de travail sont l’espagnol, l’anglais le français et le portugais.

Alltradis : Comment es-tu arrivé au métier d’interprète de conférence ? 

  • Adrià : Je suis naturellement arrivé à exercer ce métier à la sortie de mes études universitaires de traduction et d’interprétation en Espagne. J’ai eu la chance d’avoir un professeur d’interprétation qui, à l’époque, m’avait donné l’opportunité de travailler en traduction simultanée pour la première fois, dans un contexte réel ! C’était un congrès pour une société pharmaceutique. Il fallait bien évidemment beaucoup étudier en amont et lire les glossaires que le client nous avait remis avant le congrès. Bien sûr, j’étais très nerveux, mais la première expérience a été un succès. Aujourd’hui, ce jour de test dans un contexte réel est devenu ma passion et mon quotidien. J’ai toujours aimé partir à l’étranger et j’ai toujours fait des efforts pour améliorer mes techniques de simultanée et consécutive en poursuivant mes études, en France, en Angleterre et au Portugal.

Alltradis : Quelle est l’aspect de ton métier le plus difficile, et pourquoi ?

  • Adrià : Le plus difficile concernant l’interprétation est l’aspect instantané du métier. Il faut avoir une agilité et une rapidité exceptionnelles, en plus d’être capable de se concentrer au maximum, parce que le débit de parole des orateurs, comme tu le sais, peut des fois être très élevé. J’adore pouvoir transmettre le message, faire que les gens se comprennent, et faciliter les discussions du public qui participe aux conférences. 

Alltradis : Quelle a été ta meilleure expérience (ou l’expérience la plus folle) en interprétation de conférence ?

  • Adrià : Comme tu le sais, je travaille souvent pour des personnalités du monde politique, du cinéma et de la mode. Je me souviens d’une mission pendant laquelle j’ai eu le plaisir de connaître Giselle Bündchen, j’étais assis à côté d’elle pour une conférence de presse, (je sais que des milliers d’hommes auraient tué pour être à ma place (rires)). Je me souviens aussi d’une émission de radio pour laquelle j’ai traduit l’épouse de Nelson Mandela et Graça Machel, sans oublier les débats TV où j’ai pu traduire des hommes politiques comme le président Obama, et plusieurs présidents de la République française… toujours en direct !

Alltradis : Adrià, cela fait maintenant des années que l’on travaille ensemble… Si, en tant qu’interprète de conférence, tu devais justement donner des conseils à un client qui aurait besoin des services d’un interprète, quels seraient-ils ?

  • Adrià : Je pense que les clients doivent savoir que le plus important, dans ce métier, est de bien se préparer en amont. On ne peut pas arriver les mains dans les poches. Le client doit donc absolument coopérer un maximum en envoyant toute la documentation nécessaire. D’autre part, la partie technique est très importante, la qualité du son et la situation des cabines facilitent beaucoup notre métier. Je conseille vraiment aux clients de faire confiance à Alltradis parce que, justement, vous savez très bien la valeur et les enjeux de ce métier. Passer par le filtre d’une agence comme Alltradis est vraiment synonyme de succès et qualité !

Qui sommes-nous? 

Agence de traduction AlltradisL’agence de traduction Alltradis est aujourd’hui incontournable sur le marché de la traduction et de l’interprétation de conférence.

Notre expérience, acquise depuis quasiment 20 ans à travers la traduction écrite de plus de 19.000 projets multilingues et la traduction simultanée des plus grands congrès mondiaux, nous confère aujourd’hui un statut de référence qualité dans plusieurs domaines (traduction médicale/pharmaceutique, traduction cosmétique/luxe/mode, traduction technique, traduction juridique,  traduction marketing/finance/RH, etc).

Pour en savoir plus, veuillez consulter notre site web: www.alltradis.com


 

Médical / pharmaceutique

Traduction médicale : un enjeu de plus en plus important

22 novembre 2012
Aucun domaine scientifique n’a connu autant de révolutions et d’avancées ces dernières décennies que la médecine. D’une part, la recherche progresse à pas de géant dans des domaines aussi variés que la cardiologie, la génétique, la compréhension du vieillissement et les traitements médicamenteux, grâce à l’excellence des formations et au travail d’équipes de chercheurs internationaux.
Homme vs. Intelligence artificielle : le traducteur humain remporte une première bataille !

Homme vs. Intelligence artificielle : le traducteur humain remporte une première bataille !

22 novembre 2012
Après le jeu de go et les échecs, ou encore plus récemment avec le poker, l'intelligence artificielle a montré son aptitude à défier des champions humains et à remporter...
Faut-il traduire la poésie ?

Faut-il traduire la poésie ?

22 novembre 2012
Parce qu’elle est affaire de jeux de langage, de formes et bien souvent de musicalité, la poésie, plus encore qu’un autre genre littéraire, résiste à la traduction. Elle n’a pourtant cessé d’être traduite depuis des siècles alors, comment traduire l’intraduisible ?