50 Nuances de Grey: une traduction marathon 4

Traduire des hiéroglyphes : c’est maintenant possible sur internet !


Véga
est une révolution. Ce dictionnaire en ligne déchiffre les hiéroglyphes égyptiens et les traduit en français. Et si actuellement, la traduction d’un texte hiéroglyphique peut prendre plusieurs semaines, voire des mois, avec Véga, elle sera faite en seulement quelques heures. Ce bijou de technologie, 100 % montpelliérain, a été présenté pour la première fois au début du mois de mai, sur le site Saint-Charles de l’Université Paul-Valéry, à Montpellier. Porté par le LabEx Archimède, et Intactile Design, entreprise spécialisée dans le numérique, Véga a nécessité près de cinq ans de travail!

Un outil de référence

“Jusqu’à la 1ère Guerre Mondiale, les chercheurs avaient, à leur disposition, des outils rudimentaires, pour déchiffrer les hiéroglyphes”, explique Frédéric Servajean, responsable de Véga et professeur d’égyptologie à l’université Paul-Valéry. “Puis est arrivé le dictionnaire de Berlin, un ouvrage monumental, en cinq volumes. Pour traduire un texte, le chercheur était obligé de parcourir un tas de livres. Un travail très fastidieux et générateur d’erreurs…”

Avec Véga qui veut s’imposer comme l’outil de référence des égyptologues dans le monde, la traduction est considérablement simplifiée. L’utilisateur, qui souhaite connaître la signification d’une suite de symboles, rentre dans le logiciel sa translittération (une lettre pour un symbole): par exemple, «i» pour une plume suivie de «A» pour un aigle. Le logiciel donne, aussitôt, sa traduction en français. Le logiciel, qui sera sans cesse actualisé, devrait être ouvert aux étudiants, aux chercheurs, mais également aux passionnés d’égyptologie d’ici la fin 2015. En attendant, le LabEx s’affaire à rentrer le maximum de mots…

Une IA d'interprétation... très humaine

Une IA d'interprétation... très humaine

20 mai 2015
La nouvelle a fait grand bruit dans le monde de l'interprétation : l'entreprise chinoise leader du marché de la traduction automatique, qui prétendait utiliser l'Intelligence Artificielle pour traduire les orateurs, utilisait en fait des interprètes tout ce qu'il a de plus humains...
Vidéo : Alltradis sur BFM Business

Vidéo : Alltradis sur BFM Business

20 mai 2015
PME Stories donne la parole aux chefs d'entreprises et dirigeants de PME en croissance dans toute la France, et a pour but de présenter leur activité au grand public ainsi que de mettre en lumière leurs projets et perspectives d'avenir. Une émission résolument optimiste, qui permet de mettre en avant des secteurs d'activité parfois méconnus du public... Comme celui de la traduction et de l'interprétation de conférence ! 
Médical / pharmaceutique

Traduction médicale : un enjeu de plus en plus important

20 mai 2015
Aucun domaine scientifique n’a connu autant de révolutions et d’avancées ces dernières décennies que la médecine. D’une part, la recherche progresse à pas de géant dans des domaines aussi variés que la cardiologie, la génétique, la compréhension du vieillissement et les traitements médicamenteux, grâce à l’excellence des formations et au travail d’équipes de chercheurs internationaux.
Homme vs. Intelligence artificielle : le traducteur humain remporte une première bataille !

Homme vs. Intelligence artificielle : le traducteur humain remporte une première bataille !

20 mai 2015
Après le jeu de go et les échecs, ou encore plus récemment avec le poker, l'intelligence artificielle a montré son aptitude à défier des champions humains et à remporter...
Faut-il traduire la poésie ?

Faut-il traduire la poésie ?

20 mai 2015
Parce qu’elle est affaire de jeux de langage, de formes et bien souvent de musicalité, la poésie, plus encore qu’un autre genre littéraire, résiste à la traduction. Elle n’a pourtant cessé d’être traduite depuis des siècles alors, comment traduire l’intraduisible ?