Médical / pharmaceutique

Traduction médicale : un enjeu de plus en plus important

Aucun domaine scientifique n’a connu autant de révolutions et d’avancées ces dernières décennies que la médecine.

D’une part, la recherche progresse à pas de géant dans des domaines aussi variés que la cardiologie, la génétique, la compréhension du vieillissement et les traitements médicamenteux, grâce à l’excellence des formations et au travail d’équipes de chercheurs internationaux.

Et d’autre part, les fruits de cette recherche se diffusent de plus en plus vite dans la société et auprès des praticiens et patients du monde entier. Cette accélération est rendue possible par les technologies de l’information, mais aussi par les efforts de traduction médicale qui rendent ces avancées disponibles dans le monde entier et permettent le partage de connaissances dans la communauté scientifique internationale.

Vous avez dit « mondialisation de la recherche médicale » ?

Les 10 premières sociétés pharmaceutiques, dont 6 sont aux Etats-Unis et 4 en Europe, représentent plus d’un tiers du marché mondial de produits pharmaceutiques… Et une part équivalente de la recherche mondiale. Dans un contexte de recherche, l’Anglais s’impose comme lingua franca dans la communauté scientifique, mais les essais cliniques obéissent à une logique différente, une logique plus proche du patient, et sont souvent réalisés dans des pays non anglophones.

De plus, la recherche vise à répondre à des problématiques de santé publiques qui sont forcément locales. Dans le cas de médicaments et d’appareils médicaux, les posologies et documentations médicales doivent être traduits de l’anglais vers les langues des pays où ils sont distribués. La traduction médicale permet aux patients et aux praticiens de pouvoir accéder aux fruits de cette recherche mondiale. C’est là qu’intervient le traducteur médical !

Le rôle du traducteur médical

Le domaine médical, c’est une évidence, ne souffre d’aucune ambigüité sémantique : la terminologie scientifique est primordiale. Ce besoin de précision justifie le recours à un spécialiste de la traduction médicale.

Chez Alltradis,  la traduction médicale est assurée par des traducteurs spécialisés dans les domaines médicaux, pharmaceutiques et scientifiques. Chacun a  donc sa spécialité : cardiologie, rhumatologie, dermatologie, ophtalmologie, pharmacie…  Tous experts et diplômés dans ces domaines, ils sont épaulés par des relecteurs médecins, pharmaciens et ingénieurs sous contrat de confidentialité exclusif.

De plus, dans les cas particuliers de la traduction de documents médicaux comme les Autorisations de Mise sur le Marché ou les Protocole d’Essai Cliniques, ou encore pour l’étiquetage des médicaments, la forme est aussi importante pour obtenir la validation, et Alltradis connaît et adapte les traductions rendues aux obligations administratives liées à ces procédures.

Bien plus qu’un simple exercice de langue, la traduction médicale exige des traducteurs une expertise et des compétences fines dans leur domaine de prédilection. Il s’agit d’une activité où l’erreur n’a pas sa place puisqu’elle peut avoir des conséquences désastreuses sur la santé publique.

Homme vs. Intelligence artificielle : le traducteur humain remporte une première bataille !

Homme vs. Intelligence artificielle : le traducteur humain remporte une première bataille !

22 juin 2018
Après le jeu de go et les échecs, ou encore plus récemment avec le poker, l'intelligence artificielle a montré son aptitude à défier des champions humains et à remporter...
Faut-il traduire la poésie ?

Faut-il traduire la poésie ?

22 juin 2018
Parce qu’elle est affaire de jeux de langage, de formes et bien souvent de musicalité, la poésie, plus encore qu’un autre genre littéraire, résiste à la traduction. Elle n’a pourtant cessé d’être traduite depuis des siècles alors, comment traduire l’intraduisible ?