50 Nuances de Grey: une traduction marathon 1

50 Nuances de Grey: une traduction marathon

À l’occasion de la sortie du quatrième tome de la saga romantique sadomasochiste d’E.L. James en France, nous revenons sur l’aspect traduction du livre, pour lequel Denyse Beaulieu, qui a supervisé l’ensemble de l’adaptation, livre ses confidences.

«J’avais déjà travaillé de façon intensive, mais à ce rythme, jamais.» avoue Denyse Beaulieu. À l’occasion de la sortie du quatrième tome de la saga de 50 Nuances de Grey le 28 juillet en France, intitulé en français Grey: 50 Nuances de Grey par Christian, la traductrice revient sur ce qui a été un véritable marathon de traduction.
Déjà à l’œuvre sur les tomes I et III, Denyse Beaulieu a dû faire face à un nouveau défi. Celle qui surpervise l’adaptation a été obligée de travailler très rapidement. Ainsi, en plus d’elle, deux autres professionnels de la traduction ont été exigés, pour l’adaptation des 576 pages du roman en français. Et cela, en seulement… sept jours. «Chacun s’est mis à sa partie, au rythme de douze heures par jour.» raconte-t-elle. Continue reading