50 Nuances de Grey: une traduction marathon 1

50 Nuances de Grey: une traduction marathon

À l’occasion de la sortie du quatrième tome de la saga romantique sadomasochiste d’E.L. James en France, nous revenons sur l’aspect traduction du livre, pour lequel Denyse Beaulieu, qui a supervisé l’ensemble de l’adaptation, livre ses confidences.

«J’avais déjà travaillé de façon intensive, mais à ce rythme, jamais.» avoue Denyse Beaulieu. À l’occasion de la sortie du quatrième tome de la saga de 50 Nuances de Grey le 28 juillet en France, intitulé en français Grey: 50 Nuances de Grey par Christian, la traductrice revient sur ce qui a été un véritable marathon de traduction.
Déjà à l’œuvre sur les tomes I et III, Denyse Beaulieu a dû faire face à un nouveau défi. Celle qui surpervise l’adaptation a été obligée de travailler très rapidement. Ainsi, en plus d’elle, deux autres professionnels de la traduction ont été exigés, pour l’adaptation des 576 pages du roman en français. Et cela, en seulement… sept jours. «Chacun s’est mis à sa partie, au rythme de douze heures par jour.» raconte-t-elle.

Pour autant, l’impatience était bien présente. «Avec les deux autres traducteurs, nous étions impatients de découvrir comment l’histoire du tome I était raconté par la voix de Christian Grey.» raconte Denyse Beaulieu.

Certaines conventions ont ainsi été rapidement fixées entre les trois professionnels pour l’adaptation de certains mots, notamment les termes sexuels. Avec, en outre, une exigence française à laquelle il fallait répondre. «Les habitudes littéraires françaises tolèrent beaucoup moins la répétition du même mot à deux lignes près.» poursuit la traductrice.

Pour éviter une attente trop longue pour les fans français, les éditions Lattès avaient décidé d’avancer la date de parution de six semaines. Le livre, qui devait à l’origine être publié le 10 septembre, sort finalement ce 28 juillet. Et ce, afin d’éviter les traductions pirates sur le web mais également afin de profiter des vacances estivales pour vendre un maximum de livres.

Médical / pharmaceutique

Traduction médicale : un enjeu de plus en plus important

17 juin 2015
Aucun domaine scientifique n’a connu autant de révolutions et d’avancées ces dernières décennies que la médecine. D’une part, la recherche progresse à pas de géant dans des domaines aussi variés que la cardiologie, la génétique, la compréhension du vieillissement et les traitements médicamenteux, grâce à l’excellence des formations et au travail d’équipes de chercheurs internationaux.
Homme vs. Intelligence artificielle : le traducteur humain remporte une première bataille !

Homme vs. Intelligence artificielle : le traducteur humain remporte une première bataille !

17 juin 2015
Après le jeu de go et les échecs, ou encore plus récemment avec le poker, l'intelligence artificielle a montré son aptitude à défier des champions humains et à remporter...
Faut-il traduire la poésie ?

Faut-il traduire la poésie ?

17 juin 2015
Parce qu’elle est affaire de jeux de langage, de formes et bien souvent de musicalité, la poésie, plus encore qu’un autre genre littéraire, résiste à la traduction. Elle n’a pourtant cessé d’être traduite depuis des siècles alors, comment traduire l’intraduisible ?