Cabine (traduction)

La cabine de traduction est un dispositif technique permettant aux interprètes de conférence de travailler dans des conditions optimales. Lors de congrès ou de conférences, là même où l’environnement de travail peut être bruyant, et pour réaliser une traduction simultanée, les interprètes ont besoin d’une cabine.

La cabine de traduction permet aux interprètes d’être isolés du bruit environnant, et d’être pleinement concentrés sur le message à traduire. Il faut aussi comprendre que la cabine de traduction isole aussi le public des traducteurs. Toutefois, et selon le format des missions, les interprètes peuvent être amenés à travailler avec un système de traduction allégé, appelé aussi bidules. Ces casques permettent de se déplacer et de pouvoir par exemple assurer une traduction simultanée lors de visites de site.

Enfin, le grand avantage de la cabine de traduction est qu’elle propose 2 canaux (ou plus) à l’écoute. Les casques proposés avec les cabines sont appelés casques stéthoscopiques, leur forme rappelant celle du sthétoscope des médecins. Ces casques ont une molette qui permet de choisir son canal. Contrairement au casque proposé avec une cabine, les bidules ne peuvent quant à eux proposer qu’une seule combinaison ou langue à l’écoute, ce qui est donc beaucoup plus contraignant. Consultez notre équipe pour tout devis de location d’une cabine de traduction

Césure

La coupure des mots, autrement appelée césure, peut être réalisée à des fins esthétiques (poésie par exemple) mais n’est que très peu tolérée d’un point de vue linguistique…

Aussi, ce problème survient régulièrement pour des traductions, et plus particulièrement lors de mises en page. Pour certaines langues, il est compliqué de vérifier si tel ou tel mot n’a pas été coupé lors d’un passage à la ligne. Chez Alltradis, nous relisons nos traductions après votre mise en page et corrigeons si besoin les mauvaises césures, pour plus de cohérence.

Cible (langue)

La langue cible est la langue vers laquelle vous souhaitez que nos équipes traduisent votre document. Vous partez toujours d’une langue source (langue d’origine) pour aller vers une langue cible. Au niveau de la différence de longueur entre les 2 versions (source et cible), on parle de foisonnement.

Consécutive (traduction)

L’interprétation consécutive (exprimée ici en vidéo), qui s’oppose à la traduction simultanée, consiste à restituer dans une autre langue, les propos d’un orateur, après lui. Autrement dit, et contrairement à la traduction simultanée qui vous permet d’écouter en temps réel la traduction, la consécutive impose que l’interprète prenne des notes pendant la prise de parole de l’orateur, et restitue sa traduction après l’intervention de l’orateur. L’interprétation consécutive double donc le temps de la réunion.

Bien que la traduction simultanée représente aujourd’hui la quasi totalité des traductions orales, l’interprétation consécutive, qui ne requiert pas d’installation particulière au niveau de la technique, se prête volontiers à des visites de personnalités, aux négociations ainsi qu’aux discours très courts.