Top 10 des langues les plus difficiles à apprendre

Top 10 des langues les plus difficiles à apprendre

C’est officiel : l’UNESCO a classé les langues selon la difficulté à les maîtriser. L’occasion de faire un top 10 des langues les plus difficiles et dont les règles de grammaire obscures laissent le reste du monde perplexe…

 

 

 

 

 

Numéro 10 : le Français !

Et oui, la langue de Molière, que vous êtes en train de lire sans effort apparent, vous permet déjà de déclarer que vous maîtrisez l’une des 10 langues les plus complexes au monde. Félicitations !

Si elle est relativement facile à apprendre pour des locuteurs d’autres langues latines (Espagnol, Italien…) en revanche sa grammaire stricte et ses règles de prononciation (lettres silencieuses, liaisons…) en font un écueil sérieux pour qui s’y frotte…

Numéro 9… mais aussi numéros 8 et 7  : les langues germaniques

Le Danois, le Norvégien, et surtout l’Allemand sont rudes au premier abord avec leur grand nombre de consonnes et la longueur de certains mots composés, mais ce n’est pas tout. Langues flexionnelles, elles imposent de changer la forme des mots selon leur rapport grammatical aux autres dans la même phrase. Et n’oublions pas les déclinaisons et la conjugaison complexe, et l’existence de nombreux dialectes locaux…

…et le Suédois alors ?

Absent de ce classement Unesco, il est considéré comme étant “trop facile” : la conjugaison est bien plus simple et il ne connaît que 2 genres (masculin / féminin) et pas de déclinaisons. Trop facile on vous dit !

Numéro 6 : le finnois

Le finnois, langue des Finlandais, a toute sa place en sixième position : cette langue aux origines encore mystérieuses (c’est une langue finno-ougrienne, qui ne fait pas partie de la famille des langues Indo-européennes), c’est aussi une langue flexionnelle et agglutinante (on ajoute aux mots de nombreux préfixes et suffixes).

Le finnois va jusqu’à changer les verbes, noms, pronoms, adjectifs et chiffres (!) en fonction de leur rôle dans la phrase… Et ne parlons pas de l’harmonie vocalique qui donne des nuits blanches aux étudiants : certaines voyelles ne peuvent pas être juxtaposées dans un même mot, qu’il faut donc adapter.

Numéro 5 : le Japonais

Première langue Asiatique de ce classement, le Japonais se distingue par son alphabet propre (ou plutôt ses alphabets, avec les Kanji à deux lectures) et par la grande différence entre la langue écrite et parlée. La grammaire est relativement simple, mais sert aussi à exprimer un vaste panel de politesses et de formalités linguistiques, le keigo, un aspect culturel qui rend les “faux-pas” très courants pour ceux dont ce n’est pas la langue maternelle. 

Numéro 4 : L’Islandais

Il manquait encore une langue nordique à notre classement : l’Islandais est la plus dure de toutes ! Elle reprend les “classiques” des langues germaniques du Nord, avec une (sérieuse) dose d’archaïsmes qui lui proviennent de son long isolement géographique.

Son vocabulaire est notamment très spécifique, et au niveau grammatical, certaines voyelles sont affectées par leur entourage lors des déclinaisons et des conjugaisons… On imagine le casse-tête quand on sait qu’un seul mot peut prendre jusqu’à 70 formes différentes !

Numéro 3 : l’Arabe littéraire

Même passé outre son alphabet propre, écrit de droite à gauche, et la rareté de ses voyelles, l’Arabe réserve des difficultés supplémentaires. Une construction complexe des mots en partant d’une racine de base complique son apprentissage, et la prononciation demande beaucoup de patience et de persévérance puisque très complexe, les sons gutturaux étant les plus délicats pour des apprenants de langue anglaise ou française.

Et tout ça pour quoi ? Pas grand-chose car l’Arabe littéraire n’est parlé par presque personne, c’est une langue écrite, dont chaque pays à sa version parlée très différente. Au moins l’un des (très) nombreux “dialectes” est donc à apprendre en plus pour vraiment pouvoir parler arabe !

Numéro 2 : le Grec

Le Grec a beau avoir évolué depuis le Grec Classique de vos cours du collège, il demeure une langue très complexe avec de nombreux héritages archaïques. Passée la barrière de l’alphabet, ses règles d’accentuation sont notoirement complexes. Or les accents jouent un rôle central dans cette langue : le sens d’un mot peut complètement changer en fonction de l’intonation – donc des accents.

La palme de la langue la plus difficile du monde : le Chinois !

Et l’Unesco rend à César ce qui appartient à César : c’est très officiellement que la palme de la langue la plus ardue est attribuée au chinois.

Pour vous donner une idée de la complexité de cette langue : la forme écrite (les sinogrammes dont nous avions déjà parlé ici) ne donne aucun indice sur la prononciation… Et la prononciation et l’intonation changent complètement le sens d’un mot. Intonations qui bien entendu sont propres au chinois et quasi-impossible à entendre pour une oreille latine… Il faut donc s’entraîner sans relâche pour maîtriser cette langue !

Chinese Art GIF - Find & Share on GIPHY

Un problème de traduction ?

L’agence Alltradis est à votre disposition pour faire franchir à tous vos documents la barrière des langues, et pour servir d’interprète même dans les langues les plus difficiles ! Notre agence traduit vers 25 langues du monde entier.

 

Bonus : la langue la plus facile ?

L’anglais ! Version “light” des langues germaniques, l’anglais s’est simplifié avec le temps. De plus, nous possédons tous un vocabulaire de base en anglais, que ce soit des emprunts à la langue ou du vocabulaire “business”, et de nombreux termes sont très proches du français, ce qui rend l’apprentissage bien plus aisé.

Prix Konishi : Une reconnaissance pour les traducteurs de Manga

Prix Konishi : Une reconnaissance pour les traducteurs de Manga

Traducteur de manga ? Bien loin des clichés parfois véhiculés sur sa violence et sa pauvreté scénaristique, le format manga est un genre littéraire à part entière, avec ses chefs-d’œuvres, ses stars et ses aficionados. Le public français, particulièrement friand de mangas, est souvent condamné à attendre patiemment la traduction de l’oeuvre originale en Japonais… Il était temps de reconnaître le talent des passeurs qui donnent voix aux mangas en France !

Une reconnaissance pour le Manga… Et ses traducteurs

Comprenant le rôle du manga dans la popularité et la diffusion de la culture Japonaise dans le monde, c’est l’Ambassade du Japon elle-même qui a conclu un partenariat avec la fondation Konishi pour lancer ce grand Prix Konishi. Un vrai bond en avant pour le manga, qui sort de son éternel image de “sous-genre” ! À l’instar des comics américains ou de la bande dessinée franco-belge, ce genre littéraire acquiert peu à peu ses lettres de noblesse.

And the winner is…

Continue reading

Groupama choisit Alltradis pour sa convention annuelle

Groupama choisit Alltradis pour sa convention annuelle

Groupama et ses équipes ont décidé de poser leurs valises, cette année, dans la célèbre ville rose, pour leur convention annuelle, rendez-vous incontournable dans lequel la célèbre société d’assurance mutuelle a mis en perspective son ambition et sa stratégie pour les années à venir, sur le territoire français tout comme à l’international.

L’agence de traduction ALLTRADIS s’est vue proposer d’organiser toute la partie interprétation de conférence pour traduire, en simultanée, les sessions plénières et les ateliers de ces 3 journées : challenge brillamment relevé par nos interprètes de conférence sur Toulouse ! Continue reading

ALLTRADIS s’engage auprès de l'association L’âme Bleue...

ALLTRADIS s’engage auprès de l’association L’âme Bleue…

L’association l’âme Bleue a été créée en 2012 par Laurent MARIE. Ce pompier professionnel, originaire de Brest, est un passionné d’apnée. Cette passion, son goût pour la voile et son intérêt pour la protection de l’environnement l’ont amené à créer cette association afin de sensibiliser petits et grands à la préservation de l’environnement qui les entoure.

Les expéditions organisées par l’association l’âme bleue permettent d’observer, en apnée et donc en totale immersion, la richesse, la fragilité et la diversité de la faune et de la flore du monde marin.

L’équipe d’Alltradis, très sensible à cette problématique environnementale, et pour avoir déjà participé à la traduction simultanée de plusieurs missions notamment pour le ministère de l’environnement, a décidé de s’engager auprès de cette association en traduisant gratuitement des documents stratégiques, comme par exemple, un dossier de financement participatif. Continue reading

Faut-il traduire la poésie ?

Faut-il traduire la poésie ?

Parce qu’elle est affaire de jeux de langage, de formes et bien souvent de musicalité, la poésie, plus encore qu’un autre genre littéraire, résiste à la traduction. Elle n’a pourtant cessé d’être traduite depuis des siècles alors, comment traduire l’intraduisible ?

Si traduire la poésie est souvent considéré comme irréalisable, l’affaire n’a pourtant pas découragé la plupart des traducteurs. Le célèbre écrivain et philosophe français Albert Camus avait d’ailleurs une position très tranchée sur le sujet : la poésie étant par essence intraduisible, il se refusait à lire la poésie étrangère en traduction.

Il était d’ailleurs très frustré de ne pouvoir découvrir certains poètes dont il ne maîtrisait pas la langue mais s’imposait cela afin de ne pas dénaturer sa perception de l’œuvre originelle, par respect pour son auteur.

Lorsqu’il fut interrogé en conférence de presse en 1957, juste avant de recevoir son Prix Nobel de littérature, Camus avait d’ailleurs mentionné René Char lorsqu’un journaliste suédois lui avait demandé s’il entretenait une certaine forme d’admiration pour quelque compatriote. Invitant son auditoire à découvrir Char, il lâchait, au détour d’une phrase : « Malheureusement, la poésie ne se traduit pas ». Continue reading

Amazon : lost in translation !

Amazon : lost in translation !

En février dernier, Amazon, un des géants de la vente par Internet, a dû retirer de très nombreux ouvrages de son catalogue en ligne. Pourtant, il ne s’agissait pas d’ouvrages immoraux, piratés voire pornographiques, mais bien de chefs-d’œuvre de la littérature mondiale. Comment alors expliquer une telle décision ? Simplement après s’être rendu compte, un peu tardivement, que tous les livres en question avaient été traduits par un certain M. Angelo, un mystérieux traducteur, dont les prouesses professionnelles pourraient être qualifiées de tristement médiocres.

Il faut dire que notre homme avait trouvé une faille dans le système qui lui permettait de s’improviser traducteur et d’en tirer profit à moindre frais… Zoom sur Lost in Translation, version vente en ligne.

Mais comment diable le bougre opérait-il ? Il choisissait une œuvre ancienne, plutôt connue et dont les droits étaient tombés dans le domaine public et traduisait ensuite le texte en plusieurs langues (français, russe, espagnol, anglais ou même suédois). Ses limites étaient simplement celles de Google Translate, puisque c’est grâce à ce logiciel qu’il en obtenait les versions étrangères, en seulement quelques secondes. Continue reading

Nouvelle traduction pour le roman phare d'Hemingway "Le vieil homme et la mer"

Nouvelle traduction pour le roman phare d’Hemingway “Le vieil homme et la mer”

Le célèbre roman de l’auteur américain Ernest Hemingway vient de bénéficier d’une nouvelle traduction, plus de soixante cinq après sa toute première parution en français. Une occasion de relire celui qui fut récompensé, en 1954, par le prestigieux prix Nobel de littérature.

Une partie de pêche qui finit en queue de poisson. La lutte vaine d’un vieux et pauvre pêcheur contre un poisson gigantesque. Le récit du “vieil homme et la mer” tient sans nul doute de la parabole. Il est le dernier roman d’Ernest Hemingway publié de son vivant et un passage obligé pour des générations de collégiens. Soixante-cinq ans après sa parution dans sa collection blanche, l’éditeur Gallimard en publie une nouvelle traduction.

Au contraire des œuvres originales, les traductions vieillissent. La première version de Jean Dutourd était d’ailleurs controversée depuis quelques années déjà.

En 2012, l’écrivain François Bon jugeait publiquement la traduction “lourdingue” et diffusait, sur internet, sa propre version du “Vieil homme et la mer”. On pouvait l’obtenir pour quelques euros, sauf que l’œuvre d’Ernest Hemingway n’était pas encore dans le domaine public.

Gallimard renvoie cette traduction “sauvage” aux oubliettes et réplique aujourd’hui Continue reading

Oscars 2017 : que cachent les titres des films nommés ?

Oscars 2017 : que cachent les titres des films nommés ?

C’est la plus grande soirée de l’année à Hollywood. Le temps de quelques heures, le Dolby Theatre de Los Angeles devient véritablement le centre du monde et accueille la très célèbre cérémonie des Oscars. Mais avant que le show ne commence, savez-vous exactement ce qui se cache réellement derrière chacun des titres originaux des films nommés ? Pour qu’aucun détail ne vous échappe, nous vous expliquons comment « interpréter » les cinq titres les plus curieux et originaux des œuvres cinématographiques qui ont beaucoup fait parler d’eux…

1. La La Land

Le « musical » mettant en scène Emma Stone et Ryan Gosling est, sans nul doute, le grand favori de cette édition 2017, puisqu’il est nommé à lui seul, dans pas moins de la moitié des catégories !!! Le titre, en apparence assez simple à comprendre, cache en fait deux références. En effet, la presse américaine utilise l’appellation « La La Land » pour parler de la ville de Los Angeles (L.A). Cette expression indique aussi « avoir la tête dans les nuages », une caractéristique que partagent Mia et Sebastian, les deux jeunes protagonistes du film. Continue reading

Star Wars, épisode VIII : la traduction française du titre gâche, malgré elle, des mois d'attente chez les fans !!

Star Wars, épisode VIII : la traduction française du titre gâche, malgré elle, des mois d’attente chez les fans !!

Fin janvier, Lucas Film avait enfin dévoilé le titre anglais du huitième épisode de la saga Star Wars « The Last Jedi », engendrant ainsi de nombreuses théories. Qui est donc ce dernier Jedi ? Ce vendredi matin, la franchise a révélé la traduction française et là, stupeur chez les fans !!!

Les fans ont eu raison de se méfier : la célèbre saga intergalactique a, encore une fois, habilement brouillé les pistes. Ce vendredi matin, la franchise, rachetée par Disney, a dévoilé sur son compte Facebook la traduction française du titre du huitième épisode: Les derniers Jedi. Un détail sans importance pour certains, un bouleversement pour d’autres ! Continue reading