2019 : L’UNESCO mobilisé pour les langues autochtones

2019 : L’UNESCO mobilisé pour les langues autochtones

L’assemblée Générale des Nations Unies a déclaré 2019 l’Année Internationale des langues autochtones. Derrière ce dispositif, l’UNESCO a pour objectif de revaloriser les langues autochtones et de mettre en avant leurs locuteurs. Maria Fernanda Espinosa, actuelle présidente de l’Assemblée Générale des Nations Unies a déclaré à ce propos qu’il était nécessaire de « prendre des mesures urgentes aux niveaux national et international pour préserver, revitaliser et promouvoir les langues indigènes » qui sont de plus en plus menacées de disparition.

Des enjeux linguistiques et culturel essentiels

Il y a environ 7000 langues parlées dans le monde. Parmi elles, un peu plus de 4000 sont des langues autochtones. Rien qu’au Canada, près de 60 langues différentes ont été citées en tant que langues autochtones lors du recensement de 2011 !

 Au total, ce sont 370 millions de personnes qui sont concernés par cette initiative. Élément central dans la transmission de traditions et de mémoires collectives, les langues autochtones sont menacées et L’UNESCO se mobilise pour endiguer cette tendance. La langue contribue à véhiculer et à faire vivre une culture, mais fait aussi partie intégrante de celle-ci. La disparition d’une langue, c’est également celle d’une partie de cet héritage.

En 2019, on compte déjà 2 680 langues considérées comme en danger de disparition. « Toutes les deux semaines, une langue autochtone disparaît. C’est un bilan assez lourd » a déclaré Ernesto Ottone-Ramirez, sous-directeur général pour la culture de l’UNESCO lors de la journée d’ouverture.

Pourquoi les langues autochtones disparaissent-elles ?

2019 : L’UNESCO mobilisé pour les langues autochtones 1

Différentes causes sont à l’origine de l’extinction de ces langages : à commencer par les génocides qui ont, à maintes reprises et sur tous les continents, amené la disparition complète d’un peuple et de sa langue. Guerres, exodes et déplacements forcés de populations entraînent une pression ou une obligation d’abandonner sa langue natale au profit d’une autre.

Certains Etats ont mené des politiques d’assimilation, et donc imposé une langue unique à tous leurs citoyens. Des lois discriminantes et des obligations d’utiliser la langue officielle dans l’éducation, les espaces, les services publics et dans la presse ont marginalisé des langues régionales et fait disparaître de nombreuses langues autochtones.

Les pressions sociales peuvent également être à l’origine de ces disparitions. En l’espace d’à peine deux générations, une langue peut totalement disparaître. Et ces pertes ne sont pas anodines, elles dépendent de nombreux facteurs tels que, entre autres, le nombre d’individus qui parlent la langue, le statut économique et social de cette communauté…

Revaloriser les langues partout dans le monde

Pour endiguer ce phénomène, l’IYIL 2019 (International Year of Indigenous Languages) mènera tout au long de l’année des actions de revalorisation : rencontres, conférences, ateliers seront organisés autour de différents points spécifiques, partout dans le monde. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée le 28 janvier, en présence de Akile Ch’oh Grand Chef Edward John de la nation Tl’azt’en et de Kitigan Zibi, jeune musicien de la nation Anishinabe qui, tous deux, représentaient des Premières Nations du Canada.

Ces premières interventions ont marqué le départ d’une année qui promet d’être riche en culture. L’ONU compte, à l’issue de l’année, avoir amélioré la qualité de vie des communautés autochtones et renforcer le dialogue interculturel.

Notre vocation de traducteurs nous rend particulièrement attentifs à ces questions : notre métier nous permet de construire des ponts entre les nationalités et de transcrire discours, émotions, culture et concepts d’une langue à une autre. Nous soutenons les efforts de l’ONU pour sauvegarder ce patrimoine linguistique et l’empêcher de tomber dans l’oubli !

Les étapes-clefs d'une traduction professionnelle 2

Les étapes-clefs d'une traduction professionnelle

20 mars 2019
Pour remettre en pleine lumière le réel travail du traducteur, Alltradis vous explique les différentes grandes étapes d’un projet de traduction professionnelle.
Sous-titrages Netflix

Sous-titrages : Quand Netflix fait du low-cost...

20 mars 2019
Netflix s'est attiré de nombreuses critiques de ses abonnés et des professionnels du sous-titrage pour ses pratiques favorisant les traductions approximatives...
Traducteur ou Interprète ? 2

Traducteur ou Interprète ?

20 mars 2019
Entre traducteurs et interprètes, la formation, les compétences demandées et les diplômes sont très différents, et leurs métiers aussi ! Petit rappel de ce qui les différencie...
Congrès Médical Car-T Cells : Alltradis interprète ! 8

Alltradis interprète le Congrès Médical Car-T Cells !

20 mars 2019
Le second symposium international français sur les cellules T CAR s'est tenu le 17 janvier 2018 à la Faculté de Médecine de Lille. Il a accueilli les meilleurs expert mondiaux du domaine, pour une série de conférences médicales de haut niveau en Anglais, avec une interprétation simultanée réalisée par nos soins !
cerveau-langues

Pourquoi est-il si difficile d'apprendre une langue ? La science répond

20 mars 2019
Il est souvent répété que les Français sont mauvais en langues étrangères. Au-delà de l’enseignement et de la méthode d’apprentissage, pourquoi est-il si difficile d'apprendre une nouvelle langue ?La science nous en apprend plus sur les causes de nos blocages... qui ne sont pas spécifiques aux Français, malgré les idées reçues !
Alltradis interprète les championnes d'Europe !

Alltradis interprète les championnes d'Europe de Handball !

20 mars 2019
Cette victoire des Bleues nous tient à cœur : nous l'avons vécue au plus près, car Alltradis était choisi par la Maison du Handball pour assurer la traduction simultanée des interviews et réunions liées aux demi-finales à la Finale de l'EHF Euro 2018 ! 
Une IA d'interprétation... très humaine

Une IA d'interprétation... très humaine

20 mars 2019
La nouvelle a fait grand bruit dans le monde de l'interprétation : l'entreprise chinoise leader du marché de la traduction automatique, qui prétendait utiliser l'Intelligence Artificielle pour traduire les orateurs, utilisait en fait des interprètes tout ce qu'il a de plus humains...
Vidéo : Alltradis sur BFM Business

Vidéo : Alltradis sur BFM Business

20 mars 2019
PME Stories donne la parole aux chefs d'entreprises et dirigeants de PME en croissance dans toute la France, et a pour but de présenter leur activité au grand public ainsi que de mettre en lumière leurs projets et perspectives d'avenir. Une émission résolument optimiste, qui permet de mettre en avant des secteurs d'activité parfois méconnus du public... Comme celui de la traduction et de l'interprétation de conférence ! 
Médical / pharmaceutique

Traduction médicale : un enjeu de plus en plus important

20 mars 2019
Aucun domaine scientifique n’a connu autant de révolutions et d’avancées ces dernières décennies que la médecine.D’une part, la recherche progresse à pas de géant dans des domaines aussi variés que la cardiologie, la génétique, la compréhension du vieillissement et les traitements médicamenteux, grâce à l’excellence des formations et au travail d’équipes de chercheurs internationaux.
Homme vs. Intelligence artificielle : le traducteur humain remporte une première bataille !

Homme vs. Intelligence artificielle : le traducteur humain remporte une première bataille !

20 mars 2019
Après le jeu de go et les échecs, ou encore plus récemment avec le poker, l'intelligence artificielle a montré son aptitude à défier des champions humains et à remporter...
Top 10 des langues les plus difficiles à apprendre

Top 10 des langues les plus difficiles à apprendre

20 mars 2019
C'est officiel : l'UNESCO a classé les langues selon la difficulté à les maîtriser. L'occasion de faire un top 10 des langues les plus complexes et dont les règles de grammaire obscures laissent le reste du monde perplexe...
Faut-il traduire la poésie ?

Faut-il traduire la poésie ?

20 mars 2019
Parce qu’elle est affaire de jeux de langage, de formes et bien souvent de musicalité, la poésie, plus encore qu’un autre genre littéraire, résiste à la traduction. Elle n’a pourtant cessé d’être traduite depuis des siècles alors, comment traduire l’intraduisible ?